Livres

L’ouvrage « ANTHROPOLOGIE D' UN SERVICE DE CANCÉROLOGIE PÉDIATRIQUE - De la parole au choix » de Marie Bonnet est paru en avril 2011.

Cet ouvrage propose un nouveau regard sur une institution qui n’est souvent perçue que dans sa dimension tragique où l’enfant, pur objet d’un fatum, peut guérir ou parfois mourir. Il fallait y aller voir de plus près. Un service d’oncologie pédiatrique est certes un lieu ou l’on exerce des pratiques thérapeutiques, mais c’est aussi un dispositif social qui a ses rituels, ses circuits d’échange et de communication.

Cet ouvrage est issu d’un travail de trois années au sein des équipes d’un service spécialisé. L’auteure y a mis en oeuvre une approche pluridisciplinaire originale, avec pour but de contribuer sur le plan pratique à une meilleure modulation des approches curatives, ainsi qu’à la formalisation d’une réflexion plus globale à destination des non-praticiens. Ce livre s’adresse donc aussi bien au médecin oncologue qu’au psychanalyste, à l’anthropologue social qu’à tout lecteur, directement concerné peut-être, soucieux de comprendre comment derrière les masques souvent opaques de la technicité se bâtissent des constructions dont la portée dépasse bien souvent le champ d’application spécifiquement médical.

Bulletin de Commande
anthropologie d'un service de cancérolog[...]
Document Adobe Acrobat [53.7 KB]

Autres publications

Chapitre d’ouvrage

 

« Essais cliniques dans les pays en développement », In Montchaud S. et Gassend JP, Santé et développement, Éditions Hermès, 2009

 

Coordination de numéros spéciaux de Revues


Coordination du numéro spécial « Cancérologie » en mai 2004 de la Revue Gestions Hospitalières, du numéro spécial « Essais cliniques en pédiatrie » du bulletin d’AMADES n° 83 – mai 2011, du numéro spécial « Recherche » de la revue « Gestions Hospitalières » mai 2011, du numéro spécial « Enfance-adolescence » de la revue « Gestions Hospitalières », janvier 2012, du numéro spécial « Ressources Humaines «  de la revue Gestions Hospitalières , mars 2013, du numéro spécial « Normes globales de santé » du Journal des anthropologues en préparation pour janvier 2014

 

Articles


Une trentaine d’articles publiés entre 1992 et 2013 dont :

 

 

Communications

 

Une vingtaine de communications réalisées entre 2002 et 2013. dont 10 suivantes :

 

  • Blessures psychiques dans les pathologies cancéreuses, quel apport de la psychiatrie de guerre ? – Colloque Médecine, une culture de la vie, Marseille, Juin 2013
  • Information et consentement dans la prise en charge des maladies graves de l’enfant, le risque de syndrome de stress post-traumatique est-il significatif ?, Congrès de la Société Française de Pédiatrie, Clermont Ferrand, mai 2013
  • Mai 2012, « Psychotraumatisme en cancérologie, quel apport de la psychiatrie de guerre », colloque de l’AMADES, faculté de médecine de Brest
  • Septembre 2011 : table ronde « les limites de l’autre », colloque AFEA, EHESS Paris
  • 23-25 septembre 2010 : « La dimension psychoaffective des langues : conséquences pour la socialisation d’un enfant issu d’une constellation bi ou multiculturelle, quel apport de la psychanalyse ? », Colloque « familles interculturelles, un défi ou un risque », organisé par l’Union nationale des Associations familiales d’Espagne à Murcie,
  • 2 juillet 2009 : Management et nouvelle économie psychique, conférence pour le groupement « femmes 3000 », Aix-en-Provence.
  • Avril 2009 : Essai clinique et acte de soin en pédiatrie, points communs et différences ? Pr JL Bernard / M. Bonnet, Laboratoire SHADYC, Marseille
  • 17 octobre 2008 : Essais cliniques dans les pays en voie de développement, Journées Santé et Développement de l’IEP d’Aix en Provence.
  • 15 mars 2008 : Parler à l’enfant de sa maladie, ALI, Hôpital de la Colombière, Montpellier - ecolepsychanalytique-lr.com/enseignement.html
  • 28 novembre 2007: communication “Treatment of paediatric cancer patients: between “body government” and child autonomy”, Anthropological American Association, Annual Congress, Washington DC. Discutant: Pr Erin Koch, Departement of Anthropology, University of Kentucky.