Séminaire de l'AFA

Ce séminaire, organisé par l'Association Française des Anthropologues, propose de repenser les dialogues et les mises à l’épreuve réciproques entre anthropologie et psychanalyse. Il s’efforce d’articuler trois lignes de questionnement :

 

  • Clinique du terrain et terrains cliniques : des anthropologues s’interrogent sur la nature des relations interpersonnelles développées durant leurs enquêtes, le sens et les modalités de leur écoute, et, corollairement, les mobiles intimes de la parole des acteurs.

 

  • Folie et État : une réflexion croisée, d’un côté sur les élaborations identitaires des nouvelles représentations du bien-être psychique, de l’autre, sur les instances de légitimation sur ce que serait une bonne santé psychique en termes de prévention, de diagnostic, de traitement et de leur évaluation.

 

  • Un dernier volet : rouvrir le débat entre anthropologie et psychanalyse de l’ordre épistémique et épistémologique

 

Ce séminaire est animé par :

 

Marie Bonnet, anthropologue-psychanalyste : mbonnet@ehess.fr

Daniel Delanoë, psychiatre, anthropologue, Chercheur associé au Centre de Recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP), - U 1018 Inserm, daniel.delanoe@wanadoo.fr

Olivier Douville, Maître de conférences en psychologie clinique (CRPM-Paris 7) : douvilleolivier@noos.fr

Julie Peghini, anthropologue, MCF Université Paris 8, julie.peghini@gmail.com

Monique Selim, directrice de recherche à l’IRD : monique.selim@ird.fr

 

 

Il est accueilli à la Maison Suger. Située dans le Quartier Latin, centre historique de Paris, la Maison Suger a été créée en 1990 par la Fondation Maison des Sciences de l'Homme afin d'offrir aux chercheurs étrangers en sciences humaines et sociales devant séjourner à Paris - pendant des durées prolongées, dans le cadre de collaborations avec des équipes et des chercheurs français et étrangers - un environnement de travail et de vie adapté à leurs besoins. Elle a également pour mission de favoriser les échanges entre chercheurs de toutes disciplines et nationalités, afin de susciter et révéler de nouvelles perspectives et de nouveaux projets ou programmes de coopération scientifique.